Pages Menu
Categories Menu

Posted on 25 Nov 2010 in Fiestas, Vida litúrgica

[FR] Premier anniversaire de la béatification de Sr. Marie-Alphonsine à Nazareth

P1050326Ce dimanche 21 novembre 2010, en la solennité du Christ Roi de l’univers, Nazareth s’est par surcroît réjouie de célébrer pour la première fois la fête de la Bienheureuse Marie-Alphonsine Ghattas.

Pour les fidèles de Nazareth, c’était une joie particulière de se souvenir d’elle, en cette même Basilique de l’Annonciation où le décret de sa béatification a été proclamé il y a un an, au milieu des acclamations et de la gratitude de la foule. L’évêque Giacinto-Boulos Marcuzzo a présidé cette cérémonie, entouré de sept concélébrants, dont le P. Ricardo Bustos, ofm, gardien. Au premier rang se tenaient les sœurs du Rosaire : les trois sœurs de Nazareth et celles de la communauté de Jaffa de Nazareth, où se trouve le puits dont Mère Marie-Alphonsine tira miraculeusement une jeune fille sur le point de se noyer. La célébration s’est déroulée dans une atmosphère de simplicité et de ferveur, partagée par les fidèles (près de 700) de la paroisse et par un bon nombre de religieuses de Nazareth.

Le service liturgique était assuré par les servants d’autel de la Basilique ; quant aux chants, ils étaient confiés à la chorale paroissiale sous la direction de Youssef Khell. Les sœurs du Rosaire ont naturellement pris une large part dans le service des lectures (Sr. Scolastica), des intentions de prière (Sr.Pia), et de la procession des dons (Sr.Emerence). Celle-ci, dans un geste très symbolique pour tous, est venue déposer sur l’autel un grand chapelet du rosaire.

L’homélie

Le Vicaire patriarcal a tout d’abord appelé à la solidarité de prière avec nos frères de l’Iraq, puis replacé la célébration dans le contexte ecclésial historique du récent Synode des Evêques et de l’Exhortation apostolique Verbum Domini, avant de développer son homélie :

1. Le Verbe de Dieu, conçu dans le sein de la Vierge Marie par l’œuvre de l’Esprit Saint, s’est incarné en Jésus de Nazareth. Grâce à cette union hypostatique, Jésus Christ, dans son humanité même, est Roi de l’Univers. Nous avons là une grande source de certitude et d’espérance, car l’histoire ni l’humanité ne marchent à tâtons ou à l’aveuglette ; elles ont pour les guider un pasteur et même un roi, elles ont un Alpha et Omega, elles ont un Plérôme, un haut point de convergence, de réalisation et de plénitude.

2. C’est à nous, citoyens et soldats de ce Royaume de paix, de vérité, de justice et d’amour, de suivre ce Roi divin et de le servir fidèlement par notre engagement et notre témoignage chrétien.

3. C’est ce que Sr.Marie Alphonsine a fait, en accomplissant toujours indéfectiblement, avec joie et charité, la volonté de Dieu, en se donnant totalement au service des autres, toujours avec beaucoup d’humilité et en silence. Elle est devenue ainsi un signe que la sainteté est possible à chacun, et un appel à l’éveiller sur la terre de Jésus-Christ et de Marie.

L’annonce de la journée de la vie

A la fin de la messe, l’évêque a annoncé une nouveauté pastorale et liturgique que tous les curés étaient tenus de proclamer ce dimanche: suivant le désir du souverain pontife, à partir de cette année et dans toute l’Eglise catholique, le 1er dimanche de l’Avent sera consacré à la prière et à la réflexion pour la vie. Quoique cette annonce soit sans lien direct avec la fête de la Bienheureuse Marie Alphonsine, les fidèles ont su y discerner une coïncidence riche de sens ; la fondatrice des Sœurs du Rosaire a en effet non seulement sauvé beaucoup de vies par ses miracles, mais encore donné à nombre de jeunes filles une vie intellectuelle et culturelle, en fondant pour elles des écoles ou en leur assurant une bonne éducation.

Bénédiction et félicitations

Avant de donner à l’assemblée la bénédiction solennelle, l’évêque a encensé la grande icône de la Bienheureuse (la photo authentique prise à Nazareth en 1892, au lit de mort du P. Jussef Tannous, co-fondateur), qui est ensuite restée offerte à la vénération des fidèles. La sortie s’est effectuée au son des joyeux cantiques composés spécialement en l’honneur de la Bienheureuse.

Sur le parvis de la Basilique, les fidèles se sont pressés en file pour présenter leurs félicitations aux sœurs du Rosaire. Celles-ci les ont accueillis par un buffet convivial de café et douceurs, offrant également à chacun une belle image avec leur prière quotidienne à la fondatrice.

Magali Baron

Album Picasa (12 photos)